Jeudi dernier, j'étais invitée à un restau avec Leila, Ken (matheux Irlandais); Shingo (immunologie théorique, Japonais) et sa future femme Tomomi. Ce fut une soirée très agréable, bien qu'elle n'ait pas très bien commencé : avec ma ponctualité habituelle, je suis arrivée 15 min en retard... Bien que je me sois excusée, j'ai bien vu qu'ils étaient un peu gênés. Je m'assois et les présentations se font, je me tourne alors vers le gars à la longue queue de cheval, pour savoir comment il s'appelle : "Ken. We've met." ah.. Je l'avais déjà rencontré en fait, en même temps qu'une 15aine d'autres personnes, donc impossible de retenir tout... Je m'excuse encore une fois mais bon.

Au final le dîner s'est bien passé, même si je n'ai pas trouvé la nourriture extraordinaire, on était quand même biens au bord du canal. J'ai beaucoup parlé avec Tomomi, on faisait un échange anglais / japonais, vu qu'elle essaie d'apprendre l'anglais. C'est quelqu'un de très enjoué et ouvert, on a pu faire des phrases banales (parce que bon vu ce qu'on a fait en japonais j'allais pas lui parler optique ondulatoire...) et en rire. Après ça on est allés boire une bière dans un café - cinéma, j'en ai profité pour discuter un peu avec Ken (Il a dit que les thèses étaient super bien payées dans le domaine en Irlande, Cyril je lui ai parlé de toi lol).

Ken me parlait un peu de son domaine de recherche (immuno théorique donc) et me disait qu'il avait parfois l'impression d'avoir affaire à des enfants. Certains chercheurs ont pris la grosse tête et peuvent faire des caprices... Il m'a donné un exemple assez frappant je trouve : Un chercheur avait pris un thésard (ou un post-doc je sais plus) sous son aile, ils ont longtemps collaboré ensemble, puis le thésard / post-doc a changé de domaine de recherche, et le chercheur l'a très mal pris. Il a tout fait pour lui mettre des bâtons dans les roues, jusqu'à ce que son ancien collaborateur commence à se faire respecter dans la communauté, alors il a arrêté son manège. Il m'a dit qu'il y avait aussi des clash inter-nationalités...

Finalement, comme Rob a vu que je m'entendais bien avec Tomomi, il m'a invité à venir dîner chez lui et sa femme, avec Shingo et Tomomi, dans la ville de Zaltbommel (environ 40 km au sud d'Utrecht). J'ai donc pris le train samedi, et Rob est passé nous chercher à la gare. Après nous avoir fait visiter sa maison dont il est très fier (c'est vrai qu'elle est pas mal, grande, haute de plafond, bien placée), lui et sa femme nous font faire un tour du centre-ville. J'en profite pour apprendre quelques mots de japonais mais aussi en apprendre un peu plus sur les Pays-Bas, car ça fait plus de 10 ans que lui et sa femme habitent là. On parle religion : apparemment bien que la religion soit de moins en moins présente, on trouve plus de protestantisme au nord de la rivière Waal, et plus de catholiques au sud. Apparemment la vie dans la campagne est beaucoup plus stricte qu'en ville, surtout pour les femmes. Voilà pour le point culturel, ah si, une anecdote : on est passé devant une église, et Rob nous a dit qu'une religieuse y avait vécu depuis ses 30 ans jusqu'à sa mort, enfermée dans une cellule alors qu'on lui apportait de la nourriture tous les jours. Elle avait décidé de vouer sa vie à Dieu, et elle priait toute la journée... Apparemment c'était courant à cette époque.

Finalement on a dîné dans le jardin, il faisait beau, et leur jardin est très joli. Tomomi m'a envoyé ses photos, je vous en fait donc profiter :

写真 5Donc voilà, on a mangé pleins de plats différents, en quantités minuscules, ce à quoi je n'étais pas habituée, mais au final c'est bien passé et j'avais même trop mangé à la fin... C'était vraiment bon, exemples : soupe d'asperge et poisson, saumon et fromage grillé, homous à l'aubergine, boeuf au beurre de cacahuète et coco (ça j'ai moins aimé..) etc. J'ai aussi goûté à une épice japonaise, le sansho, qui est un genre de poivre citronné, assez spécial...

 

 

 

 

 

 

 

写真 1Sur le chemin du retour, on a pas mal discutéJapon avec Shingo et Tomomi, je leur ai donné un aperçu de ce qu'on connaissait de la culture japonaise en France, ça les a bien fait rigoler que je leur parle de mangas et de visual kei.

En tout cas ça m'a bien donné envie d'aller au Japon un de ces jours !!

 

写真 4     "Japanese Stylu"

写真 2写真 8