Ach.

Quelques weekends manquent à l'appel, dont un à la plage avec Anja et son copain Heinz, beau temps, plage sympa, en bonne compagnie, on a même rammassé des coquillages (ça me rappelle mon enfance.. quand je les avais tous mis dans un sac et que quelques mois plus tard on y avait trouvé beaucoup de vers.. ahem bref). Pour une fois j'avais gardé mes lunettes mais ça n'a pas suffit pour retrouver la serviette en moins de 15 minutes, évidemment. A part ça le weekend a été plutôt terne, j'hésitais à aller voir la parade de la gay pride d'Amsterdam, et finalement je me suis juste ennuyée à la place.. Mamie tu m'as dit un jour que c'était bien de s'ennuyer de temps en temps, comme ça on cherche quoi faire et ça fait travailler notre imagination... Ba là ça a pas très bien marché héhé.

100_1172100_1167

Mais ils ont la mer aux Pays-Bas ?

Weekend suivant, american pie, soirée party party avec Saman et Menno, ainsi que Bénéducte et Anja. Après s'être faits refouler au Havana Club ("regulars only" *serious face*), on se dirige vers un club dont je ris encore dans mes moments de solitude : le Derrick. A l'entrée, un poster géant de Derrick, oui le héros de la série télévisée allemande la plus ennuyeuse qui soit.. S'en suit la question suivante : pourquoi ?? C'est apparemment la question que ce sont posé tous les gens qui passaient ce soir là par hasard, et comme ils ont pas pu répondre et ben... personne n'est rentré : Le club était vide, (plus de place pour danser comme dirait Jé) mais on s'est quand même bien marrées sur de la musique années 80. Ça change un peu d'atmosphère, c'est cool, cela dit au bout d'un moment les gars on eu envie de bouger dans un endroit plus peuplé, direction une place avec plusieurs boîtes accolées. La première était bien sympa, mais bondée d'étudiants, l'atmosphère étouffante. La seconde, le philemon, qu'on avait déjà testé au début du séjour, tout aussi bondée mais on a fini par trouver un coin espacé pour faire n'importe quoi. Saman et Menno nous ont expliqué que le "dirty dutch" était un type de musique électro populaire ici. Un exemple ? (vous pouvez commencer à 00:56.. et finir à 00:59 haha)

Le lendemain réveillée à 14h30, à 15h30 à la piscine, un peu de sport m'a fait du bien, alterné avec des petits demi-sommes sur le bord de la piscine (c'est fou ce qu'on est bien dans l'eau). Cela dit les piscines ici ont des horaires d'ouverture assez nuls si je puis me permettre, elles n'ouvrent qu'une heure par jour, donc t'as intérêt à nager !

La semaine suivante j'apprends que mes parents ne viennent pas (ouuh manque d'organisation !) mais aussi que l'un des collègues de Bénédicte ne viendra finalement pas en Allemagne pour le weekend qu'ils avaient prévus ensemble. J'ai donc pu m'ajouter au groupe. Au programme, visite d'un très grand parc industriel rénové et transformé en "landscape park" (landscape = paysage), c'est à dire complètement réamménagé pour en faire un endroit agréable à vivre, ou on peut se promener, tout ça -> Le Emscher park. C'est donc au volant d'une audi louée pour le weekend et armées d'un itinéraire mappy et de deux téléphones GPS pourris que nous nous élançons vers Duisburg, ouest de l'Allemagne (à peu près deux heures de route).

Pour faire rapide, Paola et Theresia étaient très sympas et on a passé un weekend globalement agréable, malgré tous les demi-tours qu'on a du faire pour trouver les parcs, malgré la pluie battante, malgré certains endroits un peu décevant pour elles qui en attendaient un peu plus (apparemment ce parc est très connu dans le milieu). Quand à moi je ne m'attendais pas du tout à visiter des usines et mine de charbon, et le paysage m'a plutôt surprise. Je dirais que les bâtiments industriels abandonnés ont un certain charme lorsqu'ils sont mêlés à la nature, surtout a Duisburg où on était le samedi.

100_1275100_1301100_1384

Le dimanche a révélé un côté un peu plus glauque de la chose, gris sur gris, beaucoup de pluie, et la mine de zollverein dans l'horizon désolée (oui ça me rend poète)...

Le bon côté des choses est qu'on a passé une soirée agréable : balade dans un petit parc avec le couple qui nous louait un appart pour la nuit, repas et bière dans le centre-ville. Retour en taxi (10 euros pour nous 4.. pas cher pas cher, la-bas ça ou le bus revient au même). Et puis on a eu une visite guidée de la mine dimanche après-midi qui fut très intéressante et instructive.

Voilà, ces trois mois de stage vont bientôt toucher à leur fin, plus que quasi deux semaines déjà... ça commence à être le rush niveau rapport, et ça commence à se préciser, je vais très probablement faire un oral devant l'équipe du labo... brr. Ça ça fait peur par contre ! Donc niveau boulot, pas mal de trucs pas marrants à faire, mais quelques résultats intéressant dont j'ai hâte de discuter avec Leila demain (qui revient de ses vacances en Italie... pour changer pf). J'espère que j'arriverai à tout finir correctement avant la fin !! >_<''

A venir niveau sorties (il faut pas que travailler non plus) : Utrecht Underground (visite de la ville du point de vue des toxicos et des sans-abris) et Nobody beats the drum en concert à Amsterdam (groupe électro originaire d'Utrecht). J'espère aussi avec ferveur une moussaka party avec les Grecs du labos, qui consistera à manger de la moussaka en regardant des extraits de "l'attaque de la moussaka géante"..! Haha !